Se souvenir de moi   Mot de passe oublié?
-->
logo

Petite histoire de la Nage avec Palmes

Les premières palmes ont sans doute été imaginées et dessinées par Léonard De VINCI au 17e siècle. Mais, c'est au commandant De CORLIEU que revient le mérite, en 1935, de donner corps à un concept tombé entre temps dans l'oubli. Les palmes améliorent de façon si évidente la propulsion qu'elles sont très vites devenues un accessoire indispensable aux plongeurs et pêcheurs sous-marins et le symbole même de leur aquaticité. 
Elles peuvent être aujourd'hui considérées comme le dénominateur commun de toutes les activités pratiquées au sein de la F.F.E.S.S.M. 


Si la nage avec palmes a été connue et appréciée du grand public dès l'après-guerre, elle n'est devenue une discipline sportive à part entière que relativement récemment. Elle n'a été organisée à ce titre, au sein de la F.F.E.S.S.M. qu'en 1962 et a développé son caractère sportif dans le cadre de compétitions régionales, nationales et internationales. Le premier championnat d'Europe fut organisé à LOCARNO en Italie en 1967. A cette époque, les palmes étaient encore faites en caoutchouc. 
Très vite est apparue la nécessité de les remplacer par du matériel plus sophistiqué. En effet, les palmes en caoutchouc étaient lourdes et manquaient de ressort et de surface de propulsion pour permettre aux nageurs d'atteindre les vitesses qui leur paraissaient accessibles. 
Toutes sortes de matériaux furent alors utilisés pour la fabrication des palmes y compris des bandes de caoutchouc tressées autour de lames de scies, mais aucun ne s'est révélé satisfaisant. Ce sont les Soviétiques qui utilisèrent les premiers la fibre de verre à l'occasion des championnats disputés à BARCELONE en 1970. 



Depuis cette date, les voilures en fibre de verre ont été adoptées par tous les nageurs de compétitions qui apprécient sa légèreté, sa résistance, sa flexibilité et sa nervosité. 



En 1972, la monopalme fait son apparition aux championnats d'Europe de MOSCOU. En quelques années, elle va supplanter les traditionnelles bi-palmes dans la plupart des compétitions et ouvrir de nouveaux horizons chronométriques aux compétiteurs qui atteignent des vitesses de l'ordre de 12 km/ h. Très élégante, elle achève de transformer la nage avec palmes en sport de glisse. Reconnue discipline olympique en 1986, la nage avec palmes de compétition est aujourd'hui un sport en pleine expansion qui s'adresse à toutes les catégories d'âges, des poussins aux vétérans, hommes et femmes, pourvu qu'ils ne présentent pas de contre-indication… 


Aucun document lié.